Bref Historique

Le 24 Novembre 1962, à  17 heures, onze personnes se réunissent au Relais des Halles, 100 rue saint Martin à  Paris.
Monsieur FREMINET donne connaissance de la correspondance échangée avec une quarantaine de personnes ainsi que de l'entretien qu'il a eu avec Monsieur le Président de la Société Centrale Canine, Monsieur le Comte de CATALAN.
Monsieur MONTENOT retrace les diverses tentatives de création de Club jusque là restées vaines et déclare que la situation a évoluée favorablement puisque le nombre de 50 sociétaires, imposé par la SCC, est acquis.
Un comité provisoire est chargé des différentes démarches visant à créer le :

dont le siège sera 16 rue Alfred de Musset à SAINT MAUR.
Le secrétariat est fixé alors au 36 rue Raspail à IVRY. Les statuts sont établis le même jour et les cotisations fixées à 20F pour les membres fondateurs et 10F pour les membres actifs. 

Jaloute du Dakala à M. et Mme Freminet - 1962 Ce comité provisoire est composé de :

ANNÉE 1963

Les noms de chiens commencent par M.
Les adhésions affluent.
La SCC a désigné un nouveau juge : le Docteur PEZET.
Il est envisagé de "dresser" quelques chiens au sauvetage.
Dès la parution au Journal Officiel, le Comité sollicite une autorisation pour faire paraître un bulletin d'information (tiré au duplicateur).
Le Club est débordé !
Les élevages français ne peuvent plus répondre à la demande de chiots. Le CFCTN fait appel aux élevages étrangers et fait importer des chiots.
M. MONTENOT précise que la SCC rend obligatoire la confirmation et fixe l'âge minimum à 1 an.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE STATUTAIRE le 14/12/63

Le bilan est positif.
En juin 1963, une exposition de beauté à AIRAINES, en Picardie, a réuni 5 Terre Neuve. L'élevage de LA MARE BLEUE de Mme RAVISE a obtenu le CACIB à CHARLEROI.
Un article paru dans LA VIE DES BÊTES vaut plus de 200 courriers au Club, des appels téléphoniques, des demandes de chiots de France, de l'étranger et même d'Afrique Noire.
La revue du Club sera intitulée : LE TERRE NEUVE, et sera gérée par M. MONTENOT. Une première manifestation de travail à l'eau est prévue au TOUQUET.
Le Comité envisage la création d'un insigne (NDLR : le premier Pin's !)
M. et Mme BOURDILLAT sont nommés présidents d'honneur. M. POUZIN est nommé membre d'honneur. A cette époque, sans aucune dette, le club a en caisse 655,59 F ! Le même comité est élu avec entrée de M. et Mme HEMMI comme administrateurs.
Première commission d'élevage : Mme RABOUILLE FREMINET
Docteur MOULARDE
M. MONTENOT

Première commission d'utilisation : Mme CHAUVIN
M. et Mme HEMMI
M. et Mme DUBRULLE

ANNÉE 1964

Le CFCTN est affilié à la SCC.
12 confirmations ont été effectuées - 1 chien a été refusé.
Mme RAVISE reçoit la coupe du meilleur élevage de l'année.
Exposition de BEAUVAIS: Classe Champion femelle : JALOUTE DU DAKALA à M. Fréminet - Classe Champion Mâle : JICKY DE LA MARE BLEUE à Mme Chauvin.
Première Spéciale de race: MÂCON le 31 Mai 1964. Juge: M. MONTENOT
10 sujets : 6 français - 4 allemands
CACIB mâle : JICKY DE LA MARE BLEUE à Mme CHAUVIN
CACIB femelle: DUSHKA DE LA ROMANECHE à M. DE MESTRAL
Landseer: CACIB femelle: BARANKA V D BOBERBURG à M. RENATE JAKEL
 
Exposition Internationale - Paris - 1965

ANNÉE 1966

Exposition canine de PARIS : l 3 Terre Neuve sont exposés.
On parle de "travail à l'eau" et de "tests de qualités naturelles".
Le bulletin du club est imprimé gracieusement par des adhérents : M. et Mme DEBULOIS.
La première manifestation à l'eau a lieu à AMIENS: des chiens refusent d'aller à l'eau chercher le bout de bois mais s'y jettent pour rapporter un baigneur en celluloïd ! Constat : le travail d'assouplissement à terre est indispensable.

ANNÉE 1967

Mise en place des délégations régionales.

ANNÉE 1968

Le règlement de travail à l'eau est mis au point. Il est établi par M. MONTENOT et accepté par la SCC.
Les juges de travail sont: M. MONTENOT - M. POUCHAIN - M. RACQUE.
Stagiaires : M. HERVE - M. DHETZ - M. FREMINET.
Monsieur ESTIENNE ("L'homme de quart" qui fait paraître des articles dans la revue du Club) propose un concours de travail à HARDELOT en Septembre.
Première utilisation du MANNEQUIN.

ANNÉE 1969

La race est en progression : en 1964 - le LOF s'arrête à 241 ; en 1968 il en est à 503.
En cette année 1969 on envisage de faire travailler les chiens sur l'homme afin de le sortir de l'eau.
Un voeu est émis par le comité auprès de la SCC : que le club de race soit maître de sa race et puisse contrôler les élevages - ce qui est alors impossible de faire légalement.
M. MONTENOT est nommé membre du Conseil Supérieur de l'élevage au Ministère de l'Agriculture.
On envisage de créer des sections de travail dans chaque région de France pour former les chiens au sauvetage.
En Octobre 1969, M. MONTENOT démissionne de son poste de Président et le comité se restructure:
Président : Monsieur FREMINET
Vices Présidents : Messieurs ESTIENNE et DELANNOY
Secrétaire-trésorière : Madame RABOUILLE FREMINET
Secrétaire adjointe : Madame HERARD
Administrateurs : Mme BLOQUET - Mme CHAUVIN - Mme DANGERON - M. BLOQUET - M. BOUFFART - M. FOURNIER - M. MONTENOT.
Fin 1969, le nombre des adhérents s'élève à 106.

ANNÉE 1970

Le Club compte 225 membres.
A l'Exposition de Paris, seuls les chiens ayant été classés EXCELLENT dans les précédentes expositions sont appelés à concourir.
Les nouveaux règlements de la SCC ont accordé la maîtrise de la race au Club. C'est au Club de former les nouveaux juges et de présenter leur candidature à la SCC.
Un fichier des adhérents est établi.
Commission d'élevage : Mmes ENGRAND - HERARD - RABOUILLE - Mrs FOURNIER - MILLERANT
Commission des juges : Mme CAILAR - Mrs ENGRAND - MONTENOT - RONCERAY.
Commission d'utilisation : Mrs BLOQUET - ESTIENNE - FOURNIER - SOULAS.
Commission de discipline : Mrs MILLERANT - ODE - PERROT - RONCERAY.
Trois démissions du Comité : Mrs DELANNOY, ESTIENNE et BOUFFART.
M. ENGRAND remplace M. DELANNOY au poste de 1er vice président - M. EDMOND remplace M. ESTIENNE au poste de second vice président - M. RONCERAY remplace M. BOUFFART comme administrateur.
Fin 1970, le nombre des adhérents s'élève à 263.
Il est arrivé environ un millier de lettres au secrétariat auxquelles la secrétaire-trésorière a du répondre.
Les finances sont saines et le budget du Club dépasse le million de centimes.

En 1980, la SCC nommait juges stagiaires pour le travail à l'eau : Jean CHMIELEVSKI et Georges JACQ. Ils ont donné ses lettres de noblesse au travail, puis nous ont quitté tous les deux ...ils nous manquent encore...

Jean Chmielevski et Georges Jacq

Depuis ces années, se sont succédés à la tête du Club : Claudine BRAULT - Claude BROSSET - Roger TETART - Jeanine PRIST et Eric PRUNIER.

En 1998, à la Nationale d'élevage, le C.F.C.T.N. enregistrait son record de participation avec 275 Terre Neuve et 50 Landseer.

En 2000, le club a compté exactement 1228 adhérents dont 394 ont pratiqué le travail à l'eau au sein des sections du club.